Comment choisir sa turlutte pour pêcher le calamar et seiche ?

Comment choisir sa turlutte pour pêcher le calamar et seiche ?

Vous avez décidé de capturer des calamars et le choix de vos turluttes vous turlupine ? C’est normal ! Il existe tellement de sortes, prix, couleurs, tailles, revêtements et poids différents qu’il y a de quoi faire tourner la tête !

Voici quelques conseils et astuces pour vous éclairer et faire de votre sortie une réussite.

Pour quelle couleur de turlutte opter ?

La couleur de votre turlutte est essentielle, voire décisive. C’est en fonction des conditions météorologiques et du moment de la journée qu’il vous faut arrêter votre choix sur la bonne teinte.

Afin d’anticiper tout potentiel changement de climat ou pour poursuivre votre activité à toute heure, il est fortement conseillé d’apporter avec vous un panel de coloris différents et de faire votre choix en temps réel.

Pour faire simple : par temps clair, on optera pour une turlutte claire et par temps foncé, on choisira une turlutte ... foncée !

- Pour la pêche de jour

• Dans une eau claire : des coloris naturels qui imitent les poissons ou crevettes. Privilégiez une dominante de bleu, marron et vert.

• Dans une eau sale ou par temps couvert : des couleurs plus flash, plus visibles.

- Pour pêcher au coucher du soleil

• Quel que soit la couleur de l’eau : des tons verts, des coloris jaune, or, violet.

- Pour la pêche de nuit

• Dans une eau éclairée : optez pour des tons naturels ; ceux utilisés de jour en eau claire font amplement l’affaire. Privilégiez les modèles renvoyant les reflets lumineux.

• Dans une eau peu éclairée : osez les teintes fluo, le rose et les couleurs flashy ainsi que les modèles phosphorescents.

Néanmoins, les couleurs passe-partout qui font généralement l’unanimité sont le orange et le rose qui donnent très souvent de bons résultats.

Quelle taille choisir ?

Il est conseillé de choisir la taille de sa turlutte en fonction de la taille des proies prospectées sur la zone : plus la turlutte est grande, plus elle rapporte de gros calamars.

Paramètre plus complexe, la taille de la turlutte influe sur la vitesse de descente. Le calamar étant présent sur plusieurs couches d’eau, il vous faut prospecter jusqu’à trouver la plus propice. Lorsque vous choisissez votre turlutte, mémorisez sa vitesse de descente (généralement précisée sur son emballage). Après avoir lancé votre turlutte, attendez le nombre de secondes requises pour que celle-ci soit proche du fond dès le début de votre animation et retranchez 2 secondes à chaque lancer : le but est de prospecter toute la couche d’eau.

À titre d’exemple, une turlutte de taille 1,5 mesure 4,5 cm de longueur et pèse 3g, sa vitesse de descente est de 9 secondes par mètre tandis qu’une turlutte de taille 4,5 (qui mesure 16 cm et pèse 33 g) vous permet une vitesse de descente de 2,2 secondes par mètre.

All comments